Ma mère et les guerrières de la bravoure

Non classé

“contre une mort certaine mais vous, comme ma mère, avez sauvé vos enfants contre le fléau de la haine qui fait toujours des ravages aujourd’hui. Vous êtes la preuve que la haine peut être vaincue. De vrais artisans de la paix ! J’espère qu’un jour le Burundi vous rendra justice. En attendant, sachez que vous êtes des Héroïnes. Je vous rends hommage braves Femmes, je vous salue Ô nobles Dames !”

kabwariemelyne

Ma mère a aujourd’hui 60 ans dont 24 de veuvage. Elle avait exactement mon âge aujourd’hui quand elle a perdu son mari dans des circonstances assez dramatiques un samedi 19 mars 1994. Je ne veux pas revenir sur l’enlèvement du Lt Col Bernard Kabwari, j’en ai déjà parlé dans cet article sur mon blog « J’AI FAIT LE CHOIX DE LA VIE A CELUI DE LA HAINE »  . Ce 17 juillet 2018, je veux rendre hommage à une femme qui a su garder la tête haute malgré ce drame, à une brave dame qui a fait le choix d’élever ses enfants dans la tolérance alors que les sirènes de la haine et de l’extrémisme faisaient du bruit autour d’elle. Passé le choc de la disparition de mon père, elle a compris qu’elle devait protéger ses enfants contre les rumeurs et les influences néfastes de l’extérieur et croyez-moi, elles n’ont pas…

Voir l’article original 505 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s