#ForeverGrateful

Non classé

Shima-2364Il est tard, c’est vrai. Mais, ce billet doit voir le jour, car j’en ai encore beaucoup d’autres en attente. Vu qu’en 2019, on va en publier un bon paquet… (Dee & Titi ?)

Ce texte est mon témoignage sur ma grossesse, mon accouchement et ma vie avec mon bébé Shima.

Son nom, d’abord… 

Déjà, depuis fin 2016, on disait que nos jumeaux (puisqu’on rêvait d’avoir deux bébés au prix d’une seule grossesse, hahaah) allaient s’appeler Malayika et Malaiko. (Ces noms vous les trouverez marqués dans mes anciens textes). Ça a longtemps créé la confusion chez les personnes qui aiment avoir le scoop sur la vie des autres. Certains y allaient à fond avec des rumeurs (à la burundaise nyene) sur ma ‘’grossesse imaginaire’’. Et tout au fond de moi, je me réjouissais parce qu’ils m’aidaient à prophétiser sans le savoir. Un jour, j’ai demandé à mon ami Padre si on ne pouvait plus «kwizera et kwatura mu mahoro ? Abantu batabigiyemwo ?» On en a rigolé.

En 2017, je priais pour avoir un enfant quand je serais prête et avec du temps à lui consacrer, après les études universitaires. Et c’est en cette période que le prénom, Shima, m’est venu en tête.

Fille ou garçon ?

Cela n’avait pas d’importance. Mais, sur mon numéro WhatsApp, Malaiko y était déjà depuis 2017 (pas de hasard…).

Grossesse, accouchement et allaitement (mu Burundi baratubeshe ibintu vyinshi)

Umve, j’ai tellement de choses à écrire là-dessus que je vous promets encore un autre texte. Mais sachez que j’ai eu une merveilleuse aventure. J’ai appris à prier pour chaque petit détail de ma vie.

Mardi 11 Décembre 2018, à midi vingt-sept minutes, on me donna mon petit bébé. Et comme jaillissant d’une source intarissable, mes larmes coulèrent. J’ai éprouvé une joie dont j’ignorais l’existence. La nuit, je n’ai pas dormi, je le contemplais….Nubu, je n’arrête pas!

Shima-2383

Karatwenga ivyanje bikamperana…@BriceToul

Blessed with the best

On a un magnifique bébé, qui illumine nos matins et nous fait craquer tout le temps. On n’arrive toujours pas à réaliser que c’est le nôtre. C’est un bébé zen, il fait ses nuits depuis l’âge de 6 semaines. J’ai prié pour l’avoir, je prie constamment pour chaque petit détail de sa vie. Et Dieu exhausse mes prières. (A toutes les jeunes ou futures maman, ntimuzokwemere ivyo bababwira vyose sur les bébés, chaque bébé est unique !)

Shima-2406

Mon Kalula,

On m’avait dit que j’allais déprimer car avoir un bébé à l’étranger atawugufasha, akwaramire, emwe uzobibona ! Je répondais que Kalula était là. J’ignorai que j’allais même être privée de mon fils. Car Shima a le meilleur papa du monde. Il fait tout pour lui, comprenez ici que je ne le prends que quand il s’agit de le faire téter. J’ai même peur que le jour où je vais arrêter, je ne le toucherai plus. Ok, histoires de papas qui ne s’occupent pas de leurs bébés, tuzoyagarukeko hanyuma.

8e2ce71d-68a9-4c6c-bfcf-39bacfcb2687

You deserve it!

Bonus

 

5e721462-f87b-4d38-8dc5-d8363b812ac2

Mes deux amours, Christian a.k.a demi tonton et Titi (j’ignore le lien qu’il y a entre nous), all the way from Canada to France pour nous gâter. Danser avec le petit bébé, faire la cuisine et tout le bordel. hahha. Thanks for everything. God bless you very much !

IMG-2820

 

P.S : Ceci est un long texte d’introduction pour les trois autres textes à venir

8 réflexions sur “#ForeverGrateful

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s