«Elle pleure de joie!»

Gratitude

Aujourd’hui, elle pleure, mais de joie.

C’est l’histoire d’une petite fille qui, à l’âge de sept ans, a vu son monde basculer à cause de la perte de sa mère.  Et comme si ce drame n’était pas assez suffisant, elle s’est vue ensuite trahie par son père qui a décidé de partir à son tour, en moins de deux ans d’intervalle. (Qu’est-ce qu’elle lui en a trop longtemps voulu ?)

Aujourd’hui, cette petite fille est assise dans le noir, elle écrit ces quelques lignes pour se remémorer sa vie. Comment a-t-elle survécu au juste ? En tout cas, elle en a vu de toutes les couleurs. Et c’est ce que je m’apprête à vous raconter dans ce billet de blog que je lui dédie d’ailleurs, car j’ai tout vécu avec elle.

@HOLYZINER

Ma petite Gaga,

Je me souviens de ces soirs où avant de dormir tu faisais une petite prière – silencieuse évidemment – pour demander à ce Dieu qui t’avait pris tes parents de faire en sorte que toi aussi tu partes incognito.

Je me rappelle distinctement comment tu te sentais à chaque fois que les autres enfants parlaient de leurs parents. Ça t’écœurait de savoir que plus jamais tu ne prononceras ces mots pourtant si simples ‘’papa‘’ et ‘’maman’’. Et c’est en cachette que tu en pleurais parce que personne ne devait savoir. Shut.

Je me rappelle toutes ces fois où tu pensais que tu étais une espèce de porte-malheur, jusqu’à même croire que tu pouvais gâcher une photo de groupe ou de famille. Du coup, tu les évitais à tout prix.

Tes larmes, ta voix

Haha, alors toi, tu pleurais pour que tes parents ne punissent pas tes frères et ta sœur même si souvent c’était toi wagiye kubarega.

Te souviens-tu de la façon dont tu craignais les mots blessants, même ceux qui ne t’étaient pas adressés ? J’ai l’image de toi en ce moment, en train de pleurer à plusieurs reprises, à cause de ce genre d’incidents. 

On te répétait trop souvent que tu utilisais tes larmes comme une arme de défense, ou que tu faisais semblant de pleurer, car tu ne répondais presque jamais à ceux/celles qui te disaient du mal, tes larmes le faisaient à ta place.

Ce qui m’épate aujourd’hui à ton sujet, c’est que tu n’as pas peur de laisser tes larmes couler même quand c’est toi qui es en train de jouer le rôle de consolatrice.

@HOLYZINER

Ton courage,

Pour toutes ces fois où tu voulais aller te battre pour ton frère, pourtant grand, en lui disant qu’à deux, le petit voisin n’était que perdant.

Je me rappelle de toi, ado, qui pouvait facilement révolter les autres dans une salle de classe pour une injustice aussi petite qu’elle soit.

Quand tu as remarqué que tu ne pouvais pas mourir, en tout cas pas à la demande, tu as pris la décision de reconstituer ta prière, en demandant à Dieu de faire de ta vie ce qu’Il voulait car tu n’en pouvais plus. Et Il l’a fait !

Tu as pris ton courage à deux mains pour ne pas sombrer quand ceux qui étaient censés t’encourager et te protéger, ont été les premiers à te tendre des pièges. Et par la grâce, tu y es arrivée.

Bref, maintenant que j’y repense, la petite Gaga a toute mon admiration.  Ça n’a pas toujours été évident, mais, elle s’en est sortie.  Gloire à Dieu pour tous les miracles accomplis dans sa petite vie.

Petite chérie,

Je te demande pardon pour les jours où je n’arrive pas à croire en moi après tout ce que j’ai pu traverser avec toi. Dans les moments de doute, pourrais-tu me permettre de puiser sur ta force, ton courage, et que ton innocence puisse m’aider à croire en moi ?

Puis qu’on y est, j’en profite également pour te demander pardon au nom de tous les adultes qui t’ont blessée mais qui ne s’excuseront jamais. 

@HOLYZINER

Ceci est ta renaissance,

Aujourd’hui, moi qui te raconte ton histoire, je souffle ma 35e bougie. Wow ! Jamais dans mon enfance je n’avais pensé pouvoir atteindre cet âge.  Et pour la première fois de ma life, j’ai demandé à ma sœur à quel âge mes parents sont partis. And guess what? NDIMUKUBARUTA !

@HOLYZINER

Ma Gaga d’Amour, Look at you now?

Je ne t’ai raconté qu’une petite partie de ta vie, la plus ancienne, et le résumé de presque tout ce que tu as vécu jusqu’ici. Et je sais que tu n’as même pas de regret mais que tu éprouves de la reconnaissance. UZOHORA_U_SHIMA ibihe vyose.

Nukuri, Dieu t’as fait une telle grâce !

Laisse-toi toujours surprendre par sa grandeur. Sois toujours émerveillée par sa bonté, compte toujours tes bénédictions, et vis à fond tes rêves, que la petite fille en toi trouve en toi tout ce dont elle a besoin pour s’épanouir. 

….

[La petite fille aime actuellement sa vie, elle adore se faire prendre en photos et elle en a des milliers, elle est en train de voir certains de ses rêves se réaliser, et elle en a même des milliers, elle a une famille et des ami.es en or, elle pleure toujours trop souvent mais de joie]

4 réflexions sur “«Elle pleure de joie!»

  1. Ooh My My… Quel emotions🥺🥰❤? Tellement c’etait melanger en moi Avec un Visage compatisant, a la fois souriant😃, tantôt amazed,.. bref. Imana ni nziiiizaaaaa ibihe vyose🙏 thank you for sharing your testimony the better future is yet to come. Continue to trust him, surrender all your burdens maze agutangaze wumirwe😂 tugumae du-shima❤

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s